📣 Jeux concours à venir : bons d'achats CBD à gagner > suivez nous sur les réseaux sociaux

L’huile de CBD peut-elle soulager l’endométriose et les règles douloureuses ?

Selon les statistiques, environ 15% des femmes en âge de procréer sont touchées par l’endométriose accompagnée de règles douloureuses. Bien qu’il soit impossible de guérir entièrement de cette maladie gynécologique, il existe des remèdes pour la soulager comme les meilleures huiles CBD que les femmes pourraient utiliser comme complément d’autres traitements.

Sommaire L’HUILE DE CBD PEUT-ELLE SOULAGER L’ENDOMÉTRIOSE ET LES RÈGLES DOULOUREUSES

Qu’est-ce que l’endométriose ?

L’endométriose est une maladie chronique qui touche les femmes. Lorsqu’elle entre en action, les cellules de l’utérus nommées « endomètres » se répartissent en dehors de cette matrice et se migrent généralement vers d’autres endroits, notamment vers les trompes, les ovaires ou même les intestins.  En règle générale, ces cellules doivent rester à leur place et ne s’expulser du corps de la femme que pendant les règles menstruelles. Cette migration provoque alors l’endométriose qui se manifeste généralement par de vives douleurs pendant la période de menstruation. Chez certains sujets féminins, l’endométriose provoque aussi des douleurs pendant l’éjection de l’urine ou durant un rapport sexuel.

1. Symptômes

Les symptômes les plus courants de l’endométriose sont les douleurs. Il y a les douleurs pendant les règles que l’on nomme « dysménorrhée », puis les douleurs pendant les relations sexuelles connues sous le nom scientifique de « dyspareunie ». Dans des cas plus graves, l’endométriose peut provoquer des douleurs pelviennes significatives ou de la difficulté lors de l’expulsion de l’urine ou « dysurie ». Lorsqu’elles se manifestent au niveau de l’abdomen, les douleurs sont appelées « douleurs ombilicales ». Chez certaines femmes, les douleurs provoquées par l’endométriose peuvent se propager jusqu’au niveau des jambes. Les médecins les appellent « cruralgie ».

2. Causes

La science n’a pas encore déterminé les causes principales de l’endométriose. Mais selon certaines études, cette pathologie est souvent liée à plusieurs facteurs, notamment à un trouble hormonal, à un déséquilibre du système endocannabinoïde, à des antécédents d’endométriose dans la famille, à des malformations du col de l’utérus, à des règles trop précoces ou à des cycles menstruels plus courts que la normale. Notez cependant que les symptômes et les causes sont différents d’une femme à une autre. Si la maladie n’est pas détectée à temps et suivie par un médecin, elle pourrait engendrer des problèmes d’infertilité ou la formation de kystes.

3. Traitements

Les traitements de l’endométriose sont nombreux. Généralement, les femmes utilisent du paracétamol pour calmer la douleur. Mais quelquefois, lorsque la douleur persiste et provoque une incapacité partielle ou totale durant plusieurs jours, elles font appel à des antalgiques de haute puissance. Dans les cas les plus sévères, elles sont obligées de recourir à des médicaments morphiniques. Quel que soit  le niveau de douleurs ressenties, l’avis d’un médecin est indispensable avant l’usage d’un certain traitement. Récemment, des remèdes naturels comme le CBD permettraient de soulager les effets délétères de l’endométriose. Ils ne soigneraient pas complètement la maladie mais seraient efficaces pour apaiser les douleurs symptomatiques.

huile-cbd-endometriose1

Pourquoi l’huile de CBD peut-elle soulager l’endométriose ?

Des recherches récentes ont permis de montrer que l’huile CBD et plus concrètement le CBD pourrait se révéler être une alternative douce pour soulager l’endométriose. Ces études indiquent que les cannabinoïdes contenus dans la molécule naturelle pourraient participer à l’apaisement des symptômes et surtout à limiter la migration des cellules en dehors de l’utérus. Lorsque la migration cellulaire est évitée, alors les douleurs et les différents malaises liés à la pathologie sont faciles à gérés. Il est important de rappeler que l’huile CBD n’engendre pas d’effet psychoactif. Quelle que soit la maladie à traiter, elle ne risque pas d’entrainer de la dépendance comme le THC.

1. Action sur le système nerveux

Si le CBD intéresse tant les chercheurs, c’est surtout pour ses propriétés bénéfiques sur le système nerveux. En effet, comme d’autres cannabinoïdes, le CBD agirait sur cette partie du cerveau sans pour autant provoquer cette sensation de planer comme le ferait le THC. Le CBD détecte donc tout déséquilibre entrainé par les problèmes de santé, comme le cas de l’endométriose. Ici, l’huile de CBD développerait son action sur le système nerveux et réduirait l’impact de la douleur engendrée par la migration cellulaire. En administrant une quantité convenable d’huile CBD, la personne sentirait moins de souffrance et pourrait effectuer parfaitement ses différentes tâches quotidiennes.

2. Catalyseur de l’organisme

Comme son action sur le système nerveux, l’huile CBD joue aussi le rôle de catalyseur dans l’organisme. Il influerait sur le système endocannabinoïde du corps humain que l’on retrouve aussi chez les animaux. Pour rappel, ce système est responsable de nombreux processus physiologiques du corps et participe amplement au maintien de l’équilibre de l’organisme. Lorsqu’il est en déséquilibre, notamment à cause d’une pathologie comme l’endométriose, le corps ressent rapidement les douleurs et autres maux impliqués dans cette maladie. C’est là qu’intervient le CBD, qui a pour fonction de catalyser le système endocannabinoïde. Quand il est régulé, alors il serait facile de contrôler les symptômes de l’endométriose.

3. Activation des récepteurs

Le déséquilibre du système endocannabinoïde serait une des causes de l’endométriose chez la femme. Contenant plusieurs récepteurs répartis dans tout l’organisme, ce système veille surtout à la conservation de l’équilibre du corps. Comment cela se produit ?  Lorsque le corps produit naturellement des cannabinoïdes, ces derniers contribuent à l’activation des récepteurs. Mais parfois, le corps a vraiment du mal à créer ces cannabinoïdes. L’action du CBD est donc d’aider l’organisme à développer les cannabinoides naturels et surtout à stimuler les récepteurs. Lorsque ces récepteurs sont en action, ils pourraient contribuer à l’apaisement des douleurs entrainées par l’endométriose.

Comment utiliser l’huile de CBD contre les règles douloureuses ?

Comme vous le savez, il existe plusieurs manières d’utiliser l’huile de CBD. Le format capsule ou en flacon avec compte-gouttes serait convenable. L’un ou l’autre permettrait de diminuer et même de soulager les règles douloureuses liées à l’endométriose. La méthode la plus simple et la plus rapide serait la voie sublinguale, en versant quelques gouttes d’huile sous la langue par l’aide de la pipette. Le patient peut également combiner ce mode d’administration par un massage à l’huile CBD sur les zones douloureuses, de l’abdomen jusqu’aux jambes si c’est nécessaire. Puis, il ne faut oublier d’associer ces formes de traitements par une alimentation saine.

Pensez aussi à bien conserver l’huile de CBD avec nos conseils ici, afin de profiter pleinement de ses vertus.

huile-cbd-endometriose

4 autres solutions naturelles contre l’endométriose

Les femmes souffrant de cette maladie ont déjà leurs remèdes habituels. En général, elles ont recours à des anti-inflammatoires comme le paracétamol et les pilules contraceptives. Des cas plus invalidants ont poussé certaines femmes à recourir à la chirurgie. Mais si ces différents remèdes  ne fonctionnent pas, il est toujours possible de tester des solutions naturelles, comme la phytothérapie, l’ostéopathie ou l’acupuncture. Les patientes peuvent également opter pour la micro-nutrition qui s’avèrerait efficace contre les symptômes. Bien évidemment, tous ces remèdes naturels sont à combiner avec les traitements de base afin d’obtenir un résultat efficace à long terme.

1. Micro nutrition

Les habitudes alimentaires et les éléments nutritionnels ont leur part de responsabilité dans le développement des maladies gynécologiques comme l’endométriose. Pour stabiliser la pathologie et soulager les malaises, les patientes doivent adopter une alimentation équilibrée et un mode de vie sain.  En misant sur l’apport micro nutritionnel, une des solutions naturelles indiquées dans le traitement de l’endométriose, les femmes pourraient améliorer leur immunité et gérer ainsi les inflammations. En pratique, les suppléments en oligo-éléments, en vitamine E et en vitamine B seraient nécessaires. Ils sont à intégrer dans l’alimentation quotidienne afin de réduire les douleurs de règles et réguler ainsi le climat ostrogénique.

2. Phytothérapie

Outre les aliments, les plantes seraient aussi des alliés pour apaiser l’endométriose et toutes les crises qu’elle engendre. Ce sont des plantes bien connues qui agiraient naturellement sur les douleurs légères à intenses. Dans la liste, vous avez d’abord le gattilier, très efficace afin de rééquilibrer les hormones, notamment pour stimuler la production de progestérone et maintenir la sécrétion d’œstrogènes. Puis, il y a le curcuma, un anti-inflammatoire naturel qui éliminerait l’excès d’œstrogènes dans le foie et qui participerait à la diminution des douleurs. Et finalement, l’achillée millefeuille qui apaiserait les douleurs et régulerait la sphère hormonale grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, antispasmodiques et équilibrantes.

3. Ostéopathie

Beaucoup de femmes choisissent l’ostéopathie pour traiter l’endométriose. En règle générale, cette solution naturelle permet de traiter la pathologie de manière durable. Sa fonction principale est de cibler l’inflammation causée par la migration cellulaire et le phénomène de stase des différents organes concernés par la maladie. En d’autres termes, l’ostéopathe va travailler sur les tensions pelviennes et péri-pelviennes, et sur l’incapacité des organes à se mobiliser correctement à cause de l’endométriose. Un examen clinique sera alors nécessaire afin de cibler les parties les plus touchées par la maladie. Ensuite, le spécialiste indiquera le traitement ostéopathique adapté à chaque patiente.

4. Acupuncture

L’acupuncture est une autre technique qui agirait contre l’endométriose et les règles douloureuses. Selon les études publiées, elle offrirait plus d’efficacité en tant que traitement d’appoint. Pendant la séance, le spécialiste implante les aiguilles au niveau de la cavité pelvienne afin de stimuler la circulation sanguine. Cette technique va ensuite soulager la fibrose et les adhérences, et permettra ainsi d’atténuer les douleurs. Pendant ce temps, le corps libère efficacement les éléments liés au cycle menstruel de la femme, à savoir le Sang ou les menstruations, le Qi ou la prémenstruelle, le Yin ou la phase folliculaire et le Yang ou la phase lutéale.

La meilleure huile de CBD contre les règles douloureuses (Hemeka)

huile-de-cbd-full-spectrum-20 - Hemeka

L’huile CBD serait un des meilleurs remèdes pour atténuer les règles douloureuses. Mais avec toute la panoplie en vente sur le marché, les acheteurs ne savent plus laquelle choisir. D’après notre comparaison, l’huile CBD 20% de la marque Hemeka aurait fait ses preuves dans le traitement de l’endométriose et des douleurs relatives à cette maladie gynécologique. L’interaction des différents terpènes et cannabinoïdes contenus dans cette huile permettrait de prévenir la migration cellulaire et d’apaiser ainsi les douleurs. Il est donc conseillé de la consommer durant les règles menstruelles. Le dosage à administrer dépendra évidemment de l’intensité des troubles ressentis. Cette huile est à retrouver sur la boutique Saveurs CBD.

Conclusion : est-ce vraiment efficace l’huile de CBD contre l’endométriose ?

L’endométriose est une maladie complexe, souvent difficile à diagnostiquer. Ses symptômes se manifestent de manière variable d’une femme à une autre. A part les anti-inflammatoires qui agiraient efficacement contre les douleurs, l’utilisation de remèdes naturels comme l’huile de CBD serait intéressante pour atténuer les maux causés par l’endométriose. Il faut souligner toutefois que l’huile CBD n’élimine pas définitivement cette pathologie. Elle a pour rôle de diminuer les douleurs légères, modérées et intenses, et de réduire les crises comme les nausées et les états anxieux relatifs à cette maladie.

faq cbd

FAQ

La période idéale pour administrer l’huile de CBD serait pendant les règles menstruelles. Les femmes souffrant de cette maladie peuvent choisir la voie sublinguale afin de réduire rapidement et efficacement les douleurs. Un massage à l’huile de CBD sur les zones douloureuses serait également indiqué, notamment au niveau de l’abdomen, du bas du dos, des cuisses et des jambes.

Prise à dose convenable, l’huile CBD agirait contre les douleurs provoquées par l’endométriose. Il agirait sur le système nerveux et sur l’action des récepteurs. Il joue aussi le rôle de catalyseur dans l’organisme, cela signifie qu’il active les récepteurs afin de modérer l’impact des douleurs entrainées par l’endométriose.

S’abonner
Notification pour
0 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
Le cannabidiol
Logo
Shopping cart